Jeu Ğeconomicus modèle du Système d’Échange Local

Compte rendu de la rencontre du jeu Ğeconomicus du 28 février 2016

 

Ğeconomicus, c’est le jeu économique qui simule 80 ans d’implication économique et permet de vérifier expérimentalement l’impact et les résultats induits par l’utilisation de systèmes monétaires de natures différentes.

Voici le compte-rendu du modèle Système d’Échange Local qui s’est organisé le 28 Février.

Pourquoi ce jeu ?

Jeu ArtCe jeu Ğeconomicus est intéressant sur plusieurs aspects.

Il permet de simuler la durée de vie moyenne dans notre société soit 80 ans pour notre cas. Lorsque l’on parle de la monnaie il faut prendre en compte le temps. Si une quantité importante de monnaie est créé par une génération et presque plus rien pour les autres cela crée des distorsions entre les générations.

De plus ce jeu permet de comparer les résultats de la création de valeur d’un modèle économique à un autre. Pour le moment nous avons simulé que le sel. Deux autres sessions sont prévues avec la monnaie dette et le dividende universel.

Et pour finir ce jeu est ludique car les participants ont été unanimes pour dire qu’ils ont passé un bon moment.

Règles

hammer-802302__180Le but du jeu est de créer de la valeur en regroupant un carré. Lorsqu’un carré était constitué, il s’échange contre un bonbon ou un stop pub (nous n’avons pas prévu assez de bonbons ou les joueurs sont très gourmands…)

Les échanges de cartes s’est fait avec une échelle graduée de -5 à +5. Chaque joueur à commencer sur son échelle à 0 et avec 4 cartes dans les mains.

Les échanges de cartes entre les joueurs :

– quand un joueur donner une carte il déplacer son curseur de +1

– lorsqu’il recevra une carte son curseur été déplacé de -1.

Nous avons fait 10 sessions d’environ 4 minutes. Chaque session des personnes été appelé par la mort. Le nombre de cartes, le niveau de l’échelle et le nombre de bonbons ont été consigné dans un tableur. Et la personne recommencé à jouer juste avec 4 nouvelles cartes. A la fin du jeu chaque joueur est venu dire à Julien ses données afin de les rentrer dans le tableau.

Animation

Jeu 3

Maxime Ghesquiere s’est formé à l’animation du jeu grâce à la rencontre des monnaies libres organiser à Paris en 2015 et à toutes les vidéos et documents en ligne à ce sujet.

Il a été secondé par Julien Robert qui a pris en charge la gestion du tableur.

Les joueurs

Jeu 5Les 17 joueurs à leur arrivée ont été invités à choisir parmi une cinquantaine de noms célèbres en rapport avec la chose économique, une personne qu’il ne connaissait pas. Le but étant que chaque joueur fasse des recherches sur cet économiste ! Vont ils le faire ? Toujours est-il que s’ils souhaitent partager leurs recherches c’est sur cette page dès qu’elles s’y retrouveront !

Si vous regardez dans le détail chacun des noms, il y a une certaine personne qui occupe actuellement le siège de la présidence du Fond Monétaire International. Vous allez nous dire que ce n’est pas possible de ne pas la connaître !

C’est quoi un SEL ?

220px-Échange_de_compétences_échange_croiséUn système d’échange local (ou Sel) est un système d’échange de produits ou de services qui se font au sein d’un groupe fermé, généralement constitué en association. Ses membres échangent des biens et services selon une unité propre à chaque groupe. L’objectif visé est de leur permettre d’avoir accès aux biens et services de façon égalitaire et ainsi de tisser des liens, ce que ne permet pas l’échange marchand classique, médiatisé de façon abstraite : par l’argent.

Le Sel permet à tout individu d’échanger des compétences, des savoir-faire et des produits avec les autres membres du groupe. Chaque Sel est un groupe de personnes vivant dans un même secteur géographique. Pour comptabiliser les échanges, le Sel crée sa propre monnaie, appelée unité d’échange, le plus souvent basée sur le temps (1 heure = 60 unités), 1 service rendu pour 1 heure donné (1 heure = 1 service).

L’association est locale : les membres peuvent se rencontrer facilement, se connaître et développer convivialité et confiance qui sont les valeurs fondamentales des Sel. Le premier sel français a vu le jour en 1994, en Ariège1. Il en existe plus de 600 en France, généralement classés dans l’économie sociale et solidaire.

Pour en savoir plus

Les résultats

Jeu geconomicus tableau des résultats du SEL

Conclusions

– SEL ne signifie pas “crédit mutuel fixe”, un SEL peut adopter n’importe quel système monétaire, ici c’est “local” le terme qui compte. Autrement dit il s’agit d’une communauté locale ayant choisi d’adopter la première liberté économique. Un SEL peut adopter la monnaie dette, la monnaie libre, le CMF, ou n’importe quoi d’autre (il existe plein de cas vérifiables). “modèle du SEL” ne signifie donc absolument rien.

– Le bon nom pour le choix du système monétaire serait plutôt : “crédit mutuel fixe”

– Ce système monétaire demande une vigilance particulière, car l’arrivée d’un nouveau membre rajoute de la monnaie dans l’économie, il faudrait donc idéalement adapter les prix des cartes en fonction, s’il y a peu de joueurs je pense que ce n’est pas la peine.

Notamment en Dividende Universel, la masse monétaire ne bouge pas (et les prix sont en Dividende Universel), et en monnaie dette elle fluctue à la hausse et à la baisse (si c’est bien joué par le banquier), donc ça compense. Mais en CMF (Crédit Mutuel Fixe), ça augmente, il faut voir selon le nombre de joueurs si ça va augmenter beaucoup ou suffisamment peu pour ne pas avoir à calibrer les prix.

– Il n’est pas bon de publier un résultat Ğeconomicus avec un seul type de monnaie testée, car cela ne démontre rien, il en faut au moins deux. Par défaut, il vaut mieux comparer Monnaie Libre et Monnaie Dette, toute autre système monétaire devant être analyser en amont afin de réaliser une simulation correcte.

Prochaine étape

Plus d’information sur la rencontre du 18 mars

Plus d’information sur la rencontre du 22 avril

Les SEL à Bordeaux et ses alentours

A notre connaissance il y a plusieurs sel dans la région bordelaise :

Le SEL d’Adèle est utilisé dans l’association terre d’Adèle à Pessac

Le SEL de Gabare est le plus ancien SEL de l’agglomération Bordelaise à notre connaissance

Il existe aussi un SEL à Saint Médard-en-Jalles

Les Capus utilisé à la Hall des douves à Bordeaux

Toujours sur le territoire de Bordeaux Sud il existe l’Accorderie

Historique du jeu

playing-1159775__180Historiquement Ğeconomicus s’est inspiré de plusieurs jeux économiques pour implémenter le rôle du temps et des cycles dans l’économie.

Ğeconomicus un jeu original sous licence libre avec des règles et supports originaux (cycle humain, cycle des valeurs, monnaie libre, compte rendu numérique sous tableur, cartes de jeux et billets originaux, modèle de compte rendu vidéo). L’objectif affiché qui est de faciliter la reconnaissance du rôle joué par la forme de la monnaie choisie dans le résultat obtenu à long terme, à partir de 10 joueurs et jusqu’à des centaines de joueurs.

Si vous souhaitez organiser des parties de jeu dans votre lieu de vie toutes les informations sont regroupées sur cette page.

Temps passé pour l’organisation

Il est difficile destiné le temps passé à création et la formation à l’animation du jeu Ğeconomicus mais nous pouvons sûrement dire que cela ce compte en mois.

En revanche la partie organisation de la rencontre c’est plus simple !

Voici un estimatif en comptant les heures passées par tous les acteurs remerciés :

– Organisation de la rencontre 15 h

– Déplacement 15h

– Communication par tous acteurs 25h

– Compte rendu 15h

Frais engagés pour la rencontre : Hormis l’achat du matériel du jeu soit les cartes, le gong, les pinces à linge, le chronomètre, l’ordinateur et les quelques impressions de feuilles pour le bon déroulement du jeu nous n’avons pas engagé de frais.

Modèle de participation

Les deux semaines d’activité du FDLM, si l’organisation de cet événement n’avait pu bénéficier que de la générosité d’une seule personne ont elles de la valeur ?

Nous avons choisi plusieurs modèles de participation qui sont expliqués sur cette page.

Remerciement

Expo-economie

Le jeu Ğeconomicus s’est déroulé dans une salle de Cap Sciences et nous tenons à remercier Amélie SINARD pour sa disponibilité et sa bonne humeur. Ce partenariat a été possible car Cap Sciences accueil jusqu’à 6 juin 2016 une exposition sur la monnaie.

La communication sur le déroulement du jeu a été relayée par plusieurs structures :

– bien entendu par Cap Sciences sur son site internet et sa Newsletter. Merci à l’équipe de communication d’une célérité sans nom !

– le site de Démosphere Gironde qui est un agenda participatif des événements alternatifs sur le département. Il en existe un peu partout en France. Merci aux administrateurs du site.

– sur Diaspora et plus précisément sur Framasphère. C’est un réseau social libre et il commence à y avoir une belle communauté sur Bordeaux. Merci aux libristes d’avoir proposé une solution alternative.

– sur Facebook c’est toujours encourageant de voir le nombre de personnes qui soutiennent en cliquant sur j’aime ou qui partagent dans leurs réseaux. La publication a été affichée par 3 200 fois et 210 personnes se sont rendues sur la page de l’événement. Je ne sais pas s’il faut remercier Marc Zuckerberg vu le temps que je passe sur ce réseau social… Mais en tout cas nous remercions les 43 personnes ayant interagis !

– le Mouvement Français pour un Revenu de Base de Bordeaux qui a porté l’événement sur sa page Facebook. Merci à Damien, Loïc et Cynthia pour leur soutien.

– le Mouvement Colibris Bordelais qui a relayé l’événement sur sa page Facebook. Merci Anaïs et Amélie pour la gestion de cette page relayant que des bonnes nouvelles !

– l’association le café économique de Pessac qui a envoyé une Newsletter à tous ses quelques 500 sympathisants. Merci aussi à Chantal pour ta vigilance orthographique !

– et bien entendu à toutes les personnes qui en ont parlé autour d’eux car il y a eu 45% des participants qui sont venus grâce au bouche à oreille !

– Nous pouvons également remercier Sybille Saint Girons et Matthew Slater pour la création du jeu de la corbeille qui a participé à l’inspiration l’équipe créatrice du Ğeconomicus.

– Julien Robert et Vincent Texier sont également remerciés pour leur aide sur l’ordinateur.

– Pour la conclusion de ce compte rendu, nous remercions Stéphane Laborde.